Bientôt un Centre de santé pour personnes âgées à Ouagadougou

Le Ministre de la Santé, Pr Nicolas MEDA et la Directrice générale de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) ont posé la première pierre de construction du Centre de santé des personnes âgées. La cérémonie a eu lieu ce vendredi 14 décembre 2018 à Toukin dans l'arrondissement 4 de Ouagadougou.

 

Dans 12 mois, les personnes âgées auront un centre spécialisé dans leur prise en charge sanitaire. La pose de la première pierre du bâtiment principal est intervenue ce 14 décembre à l'arrondissement 4 de Ouagadougou. Le Ministre de la Santé, Pr Nicolas MEDA, a présidé la cérémonie qui a réuni une foule nombreuse parmi laquelle des hauts cadres du Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, en l'occurrence le Secrétaire général, Souleymane LENGANE et la Directrice générale de la CARFO, Edwige Marie Eveline YAMEOGO.

D'un coût estimé à 1 milliard 808 millions 484 mille 18 FCFA, le Centre se composera entre autres des blocs de consultation générale, de radiologie, de laboratoire, de kinésithérapie, des salles d'hospitalisation, d'une buanderie, d'un incinérateur ou encore d'un parking. Le financement de ce projet de construction est assuré par la CARFO. Le Centre de gériatrie s'étend sur une superficie de 2 ha et demi et sera le premier de toute l'Afrique de l'Ouest.

Le Ministre MEDA, tout comme le chef de quartier de Toukin, le Maire de l'Arrondissement 4, a salué la construction de cette infrastructure qui va soulager les personnes âgées estimées à environ 800 000 personnes, soit 4% de la population burkinabè. Il annoncé qu'après Ouagadougou, ce sera le tour de Bobo-Dioulasso d'accueillir la construction d'un autre Centre de gériatrie conformément aux engagements du Chef de l'Etat, Roch Marc Christian KABORE. Pr Nicolas MEDA a en outre annoncé la formation de gériatres et de gérontologues pour mieux prendre en charge les personnes du 3e âge au Burkina Faso. Et selon lui, il existe un plan spécial pour la santé des personnes âgées, évalué à 4 milliards FCFA.

Pour le président de l'Association nationale des retraités du Burkina, Simon OUEDRAOGO, la pose de la première pierre du Centre de gériatrie est l'aboutissement d'un plaidoyer entamé depuis 2003. D'où ses remerciements à l'endroit du Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale et de celui de la Santé. La maitrise d'ouvrage est confiée au Cabinet d'architecture et d'ingerieering avec comme maitre d'ouvrage délégué l'Agence de conseil et de maitrise déléguée en bâtiment et aménagement urbain (ACOMOD-BURKINA).

DCPM/MFPTPS