Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Administration hospitalière : Le SYNTHASS plaide auprès du ministre d’Etat Bassolma Bazié pour la résolution des préoccupations des travailleurs

Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié a reçu en audience dans la matinée du lundi 23 janvier 2023, à son cabinet, une délégation du Syndicat des Travailleurs de l’Administration Hospitalière et des Services de Santé (SYNTHASS).

 

Conduite par le Secrétaire général Ouattara Djakaridja Hema, la délégation dit être venue soumettre les préoccupations de l’Administration hospitalière au ministre d’Etat, pour qu’il plaide auprès de son collègue de la santé pour trouver des solutions.

La délégation a égrainé un chapelet de doléances. Il s’agit notamment de la suspension de la passerelle pour le concours professionnel de recrutement des gestionnaires, étant donné que l'emploi des Adjoints des Cadres Hospitaliers (ACH) est en voie de disparition.

Le SYNTHASS plaide également pour le respect des textes sur le quota (1/3) au niveau des passerelles dans les concours professionnels. Toujours au sujet des examens et concours professionnels, le syndicat souhaite que le sujet de test de niveau soit en relation avec leur emploi.

Autres points de revendication, le relèvement de la durée de formation de l’emploi de gestionnaires directs en trois ans, conformément au système Licence-Master-Doctorat (LMD) et l’organisation d’un examen professionnel pour les gestionnaires des hôpitaux.

Le SYNTHASS plaide aussi pour l’extension du bénéfice des primes de rendement à tous les acteurs qui participent au recouvrement des recettes. Mais, il attend surtout jusqu’à présent le paiement des rappels de garde depuis 2018 comme indiqué à l’article 11 du décret n°2020-0152 portant horaire et organisation de travail.

Le ministre d’Etat Bassolma Bazié a apprécié la démarche du syndicat et entend discuter très prochainement des préoccupations soulevées avec son collègue de la santé, afin de trouver des solutions durables à même d’apaiser le climat social.

Au sortir de l’audience, la délégation du SYNTHASS dit repartir satisfaite des échanges avec le ministre Bazié et ses collaborateurs. Elle reste convaincue qu’avec le plaidoyer du ministre d’Etat, des solutions consensuelles pourront être trouvées pour le bonheur de tous.

DCRP/MFPTPS