Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DE TRAVAIL DES ENFANTS AU BURKINA FASO : Les acteurs réfléchissent sur la mise en œuvre de la stratégie nationale 2019-2023

Le Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, à travers la Direction Générale de la Protection Sociale organise, les 26 et 27 juillet 2021 à Koudougou dans la région du Centre-Ouest, un atelier de réflexion sur la mise en œuvre de la stratégie nationale 2019-2023 de lutte contre les pires formes de travail des enfants au niveau régional.

 

Au cours des deux jours de travaux, les participants vont examiner l’évolution du phénomène dans les régions, compte tenu des nouveaux défis (situation sanitaire, crise sécuritaire) qui s’imposent aux acteurs et échangeront sur de nouvelles orientations en vue de l’élaboration du plan d’actions opérationnel 2022-2023 de la Stratégie nationale 2019-2023 de lutte contre les pires formes de travail des enfants (SN/PFTE) élaborée par le département en charge de la Protection. Ils auront également à amender et adopter le rapport 2020 de mise en œuvre de la SN-PFTE du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection sociale ainsi que le programme d’activités 2021 de mise en œuvre de la SN-PFTE des Directions régionales du Travail et de la Protection sociale. Les acteurs régionaux relèveront les difficultés d’utilisation des canevas de collecte et de rapportage des activités et les améliorations requises.

Le nouveau plan d’action opérationnel de la Stratégie nationale 2019-2023 de lutte contre les Pires Formes de Travail des Enfants va couvrir 2022-2023.

En rappel, dans le cadre de la lutte contre le phénomène, le Gouvernement a défini et adopté, le 07 mai 2019 une Stratégie nationale 2019-2023 de lutte contre les Pires Formes de Travail des Enfants assortie d’un plan d’action opérationnel (PAO) 2019-2021. Ce plan d’action triennal arrivera à échéance le 31 décembre 2021.

DCPM/MFPTPS